Courges en folie

courges en folie

Potiron, potimarron, courge butternut, spaghetti ou buttercup, pâtisson, jack be little… Il existe une multitude de courges !! Et autant de manières de les préparer : en gratin ou en velouté, farcies ou rôties, dans des plats salés ou en dessert… Les déclinaisons sont infinies.

Étant donné que l’automne vient à peine de démarrer, je vous propose cet article pour vous en dire un peu plus sur les courges, et je vous proposerai cette semaine 4 recettes originales à base de courge, pour en profiter un maximum ! Et si cela vous plait, j’en remettrai bien sûr d’autres dans les mois à venir !

 

Quelques mots pour présenter les courges…

Les courges sont des légumes qui proviennent d’Amérique et font partie de la famille des Cucurbitacées (les courgettes, les concombres, les melons, les pastèques, etc. appartiennent également à cette famille). Ce sont des plantes potagères qui poussent à même le sol.

Certaines courges se cultivent l’hiver, d’autres l’été : on peut donc en consommer toutes l’année, en fonction des variétés.

Les courges d’hiver, dont nous allons parler cette semaine, ont une chair douce, plus ou moins sucrée, qui peut tout à fait s’adapter à des desserts. On peut consommer sa chair, mais aussi ses graines. La pleine saison débute en octobre et termine en janvier : c’est donc la période idéale pour commencer à les cuisiner !

Nutrition 

Leurs principaux atouts nutritionnels des courges :

  • Très peu caloriques car elles contiennent 92 % d’eau environ.
  • Elles contiennent des fibres.
  • Elles sont riches en Vitamine A, impliquée dans la croissance des os et des dents, la santé de la peau, la protection contre les infections (rôle dans l’immunité). Elle favorise également une bonne vision, notamment la vision de nuit.
  • Elles sont riches en antioxydants: ce sont des substances qui protègent nos cellules des radicaux libres, des molécules impliquées dans le vieillissement des cellules, les cancers, certaines maladies cardiovasculaires, etc. Les courges contiennent beaucoup de caroténoïdes (béta-carotène, lutéine et zéaxanthine) qui jouent un rôle dans le métabolisme du fer, dans la protection de la peau et de la rétine (vision)

Astuce : Les caroténoïdes sont mieux assimilés par l’organisme si les courges sont cuites dans un peu de matière grasse.

Nous avons parlé de la chair des courges, mais ses graines sont également pleines de ressources : elles contiennent des fibres (favorisent un bon transit), des protéines, des antioxydants, des minéraux (magnésium contre le stress, fer contre la fatigue essentiellement) … Alors ne les jetez plus !

Attention, toutes les courges ne sont pas comestibles !

Les coloquintes sont de jolies courges multicolores aux différentes formes, mais elles sont simplement décoratives. Elles contiennent en effet une toxine naturelle, la cucurbitacine ! Faites attention à ne pas les confondre avec les délicieuses courges mentionnées précédemment, au risque des souffrir de vomissement, diarrhées ou saignements.

Association de saveurs

Les courges se marient bien avec les carottes, le gingembre, les épices (curry, cannelle, 4 épices, muscade…), avec les fruits secs comme les noix ou les noisettes, dans des plats sucrés-salés (ou même les desserts) à base de sirop d’érable ou de miel, avec des herbes comme le thym, le laurier ou le romarin, l’oignon, le fromage de chèvre, … De quoi faire de jolis plats !

Pour finir…

Je vous dévoile l’intitulé des recettes que je vais partager cette semaine : graines de courges grillées aux épices ; parmentier de potimarron aux châtaignes ; salade de boulgour, courge butternut et roquefort ; tarte cannelle-courge buttercup.

N’hésitez pas à revenir régulièrement cet automne, il y en aura d’autres !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *