Bûche poire chocolat noisette

buche de noel poire chocolat noisette
Le repas de Noël ne serait pas le même sans une bonne bûche au dessert. Alors j’ai voulu vous proposer cette année une recette à la fois légère et gourmande, avec cette bûche poire, chocolat, noisette. Un mélange de saveurs et de textures qu’on adore ! Elle se compose d’un biscuit moelleux à la noisette, d’un croquant au chocolat, d’un insert poire-vanille et enfin d’une mousse légèrement vanillée.
Si elle peut vous paraitre longue et compliquée à faire (oui, il y a 4 préparations !),  don’t panic ! 😉 La plupart des préparations (mise à part la mousse) peuvent être réalisées à l’avance, et les techniques utilisées ne sont pas très compliquées. Et si vous voulez réaliser votre bûche plusieurs jours avant Noël, il vous suffira de la congeler et de la sortir le jour J ! 😉
Enfin, pour le matériel, vous pourrez utiliser un moule à bûche avec insert simple ou avec des décors de Noël intégrés. On en trouve facilement et à petits prix dans les magasins de déco/cuisine. Mais vous pourrez tout à fait la réaliser simplement avec 2 moules à cake + un moule/cercle à pâtisserie rectangulaire !
Une recette inspirée du blog « gourmandiseries », que j’ai remaniée à ma façon. Elle a été validée et approuvée à la maison et par les collègues. J’espère que ma version vous plaira et régalera toute votre famille à Noël. Allez, c’est parti pour la recette pas à pas !
Niveau : 5/5
Temps en cuisine : 1h40 (temps de préparation : 1h – temps de cuisson : 40 min)

Retrouvez les temps pour chaque partie de la bûche au fil de la recette.

Temps de repos : 2h30 (pour les préparations) + 1 nuit (pour la bûche) + au moins 4h pour décongeler)
Ingrédients (pour 1 bûche 10 personnes) :

Insert poire :

450 g de poires mûres (j’ai choisi ici des poires conférence)

3 cs de vanille liquide

15 cL d’eau

35 g de sucre

4 g de gélatine (souvent 1 feuille = 1g)

Biscuit moelleux à la noisette :

65 g de sucre muscovado (ou sucre de coco, ou cassonade)
50 g de beurre

2 œufs

25 g de farine

90 g de poudre de noisette

2 blancs d’œufs (gardez les jaunes pour la mousse)

Croquant au chocolat :

45 g de noisettes torréfiées

85 g de pâte à tartiner à la noisette (j’ai utilisé celle de la marque nocciolatta)

40 g de chocolat noir

30 g de petits flocons d’avoine

Mousse vanille :

400 g de crème liquide froide

4 cs de vanille liquide (ou une gousse)

3 jaunes d’œufs

4 g de gélatine

1 cs de sucre

Recette :

Je vous donne les étapes si vous réalisez tous les éléments le même jour. Mais vous pourrez tout à fait préparer l’insert et le croquant chocolat plusieurs jours en avance, et le biscuit 1 ou 2 jours avant, si vous le souhaitez.

Commencez par préparer l’insert poire (10 min de préparation – 5 à 10 min de cuisson – 1h min. de refroidissement).

Il peut être congelé et donc préparé à l’avance.

Pour cela, commencez par éplucher vos poires, puis coupez-les en petits cubes de 0,5 à 1 cm, pas plus.

Mettez-les ensuite dans une casserole, avec la vanille, l’eau, le sucre. Mettez également la gélatine à tremper dans l’eau froide pour la réhydrater.

Faites alors chauffer la casserole. Une fois à légère ébullition, laissez cuire 5 à 10 min, de manière à ce que les poires soient cuites, mais pas trop pour garder de la texture. Ajoutez alors la gélatine essorée et mélangez.

Une fois le mélange tiède, versez-le dans votre moule à insert ou dans le fond d’un moule (moule n°1) à cake recouvert de film alimentaire ou un moule en silicone. Placez ensuite au congélateur au moins 1h, de manière à ce qu’il soit congelé.

Le fond de mon moule n°1 (et donc de l’insert) a pour dimensions : 24 * 7cm. Vous pourrez maintenir l’insert congelé jusqu’à utilisation.

Préparez ensuite le biscuit à la noisette (15 min de préparation – 15 à 20 min de cuisson – 30 min de refroidissement).

Commencez par préchauffer votre four à 180°C, puis beurrez un moule (à cake, à tarte) / un cercle rectangulaire de 26 * 12 cm (ou un peu plus grand) = moule n°2

Faites ensuite fondre (à peine, il doit être juste fondu) le beurre, puis ajoutez le sucre. Mélangez bien au fouet. Ajoutez ensuite les œufs, mélangez, puis ajoutez la farine et la poudre de noisette et mélangez à nouveau.

Montez ensuite vos blancs d’œufs en neige bien fermes, puis incorporez-les délicatement, à la maryse et en 3 fois, au mélange précédent, de façon à garder une texture aérienne.

Versez alors dans le moule et enfournez pour 15 à 20 min (à ajuster en fonction de votre four et de la taille de votre moule). La pointe du couteau doit ressortir sèche si on la plante au centre du biscuit. Vous pouvez ensuite enfourner les noisettes 15 min pour le croquant chocolat, afin de les torréfier.

Une fois le biscuit tiède, démoulez-le et placez-le sur une grille jusqu’à refroidissement complet.

Si vous le préparez 1 ou 2 jours à l’avance, enrobez-le de film alimentaire ou de papier aluminium et placez-le au frigo en attendant.

Vous pouvez désormais préparer le croquant au chocolat (10 min de préparation – 1h de refroidissement).

Tout d’abord, hachez les noisettes que vous avez torréfiées. On veut des morceaux de quelques mm : pas de la poudre, mais pas trop gros non plus.

Faites ensuite fondre le chocolat avec la pâte à tartiner, à feu doux ou au micro-ondes (30 s par 30s, en mélangeant à chaque fois, pour ne pas bruler le chocolat).

Mélangez alors dans un cul de poule le chocolat, les flocons d’avoine et les noisettes. Enfin, versez le tout dans le fond d’un moule à cake (moule n°3) recouvert de film alimentaire ou un moule en silicone. Placez ensuite au frigo ou au congélateur (30 min à 1h suffisent), de manière à ce qu’il soit bien figé.

Le fond de mon moule n°3 (et donc du croquant) a pour dimensions : 23,5 * 9,5 cm. Vous pourrez maintenir le croquant au frigo jusqu’à utilisation.

Enfin, préparez la mousse juste avant de monter votre bûche (15 min de préparation – 10 min de cuisson)

Tout d’abord, mettez un cul de poule au frigo (pour la crème fouettée réalisée ensuite).

Mettez dans une casserole 100 g de crème avec la vanille. Si vous utilisez une gousse, coupez-la en 2, grattez-la avec un couteau et mettez les grains dans la crème, ainsi que la gousse.

Ensuite, chauffez le tout (et faites infuser 10-15 min si vous utilisez la gousse, que vous retirerez ensuite). Dans un cul, de poule, mélangez les jaunes d’œufs et le sucre, puis battez l’ensemble au fouet. Faites également tremper la gélatine dans l’eau froide.

Versez alors la crème dans les jaunes d’œufs en mélangeant, puis remettez le tout dans la casserole et faites chauffer à feu doux sans cesser de mélanger (on fait comme une crème anglaise). Une fois que la crème nappe la cuillère, versez immédiatement dans le cul de poule (pour stopper la cuisson), ajoutez la gélatine essorée, mélangez bien, puis laissez refroidir à température ambiante.

Sortez le cul de poule du frigo et versez-y le reste de la crème (300g), puis montez-la en chantilly assez ferme, de manière à ce qu’elle se tienne bien. Maintenez au frigo ensuite.

Une fois la crème anglaise refroidie (c’est important sinon la crème montée va retomber), incorporez-y très délicatement, en plusieurs fois et à la maryse, la crème montée.

Pour finir (ou ça y est !!), montez votre bûche (comptez 10 min).

Je l’ai montée dans le moule n°3 (utilisé pour le croquant chocolat), de dimensions 26 * 12 cm sur le haut du moule. C’est un moule en silicone. Si vous utilisez un moule métallique, pensez à le recouvrir de filme alimentaire pour pouvoir démouler le tout.

Commencez par démouler le croquant.  Découpez ensuite le biscuit aux mêmes dimensions (un rectangle de 23,5 * 9,5 cm), et déposez le croquant par-dessus.

Ensuite, démoulez l’insert.

Dans le moule, versez de la mousse sur environ 2,5 cm d’épaisseur, déposez délicatement l’insert aux poires, recouvrez de mousse en laissant un peu de marge jusqu’au haut du moule. Déposez le croquant et le biscuit par-dessus (biscuit vers le haut), de manière à ce que le biscuit soit au niveau des bords du moule. Appuyez légèrement pour que la mousse remonte sur les côtés. Rajoutez un peu de mousse sur les bords si besoin et lisser pour un visuel plus net. Il est possible qu’il vous reste un peu de mousse.

Placez ensuite votre bûche 1 nuit au congélateur.

Pensez à la sortir 4h avant dégustation. Mais avant, démoulez-la : il suffit de la laisser quelques minutes à T°C ambiante ou de frotter à la main les bords du moule pour le réchauffer un peu. Placez-la sur votre plat puis mettez-la à décongeler au frigo.

Vous pouvez utiliser une bombe pour donner un effet velours, ajouter quelques déco de noël, des tranches fines de poires et des noisettes concassées, ou simplement de la poudre de noisette ou des copeaux de chocolat !

buche de noel poire chocolat noisette

D’autres recettes de desserts de Noël :

Retrouvez les recettes de l’année dernière : ma bûche super simple chocolat praliné, ou ma bûche mangue, coco, passion pour partir au soleil 😉

Et sinon, retrouvez ma salade de fruits d’hiver, pour finir votre repas en légèreté, mes petits sablés aux amandes et à la cannelle, ou encore mes truffes chocolat noir-piment ou chocolat blanc-coco-citron vert (vegan) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *