Faire son lait végétal maison

lait végétal amande, noisette
Vous êtes végétarien, végétalien, intolérant au lactose, ou vous cherchez simplement à réduire votre consommation de produits animaux, ou encore, vous avez tout simplement envie de changer de temps en temps du lait de vache ? Vous avez gouté les laits végétaux du commerce mais le goût ne vous plait, la composition n’est pas si clean qu’il n’y parait, ou vous les trouvez trop chers ? Alors j’ai la solution pour vous ! Et si on faisait ensemble votre 1er lait végétal maison ?
(Ou devrais-je dire votre jus végétal car l’appellation « lait » est réservée aux produits animaux 😉 C’était la minute scientifique 😊)
Préalable

Tout d’abord, la préparation du lait végétal commence par faire tremper ses oléagineux (amandes, noisettes, …). Pourquoi ? Parce qu’ils contiennent des inhibiteurs d’enzymes qui vont empêcher l’absorption de certains nutriments et donc empêcher de profiter de tous leurs bienfaits. En les faisant tremper, ils seront plus faciles à digérer, et les vitamines et minéraux mieux absorbés par votre corps !

Temps de trempage (temps minimum) :

Amandes et noisettes : 12h (faites les tremper pendant la nuit 😉)

Noix du brésil, noix de cajou, noix, noix de macadamia : 4h

Noix de pécan : 6h

Il faudra ensuite les rincer abondamment et les égoutter avant utilisation.

Niveau : 1/5
Temps en cuisine : 5 min (temps de préparation : 5 min)
Temps de repos : temps de trempage (voir plus haut)
Ingrédients (pour 1L) :

1l d’eau claire

100g d’oléagineux (ou voir mon astuce pour d’autres laits)

Recette :

Et puis pour la recette, rien de plus simple : une fois vos oléagineux rincés et égouttés, mettez-les dans votre blender (choisissez en un de bonne qualité) avec 1L d’eau, et enfin mixez à pleine puissance. Avec le mien, 1min à plein puissance suffit. N’hésitez pas à laisser 30s à 1 min de plus.

Ensuite, il vous suffira de passer la boisson à travers une passoire très fine. Sinon, il existe des pressoirs pour laits végétaux, ou tout simplement des sacs à lait végétal. Il est important de bien presser la pulpe restante (qu’on appelle okara – gardez-la précieusement) pour bien récupérer tout le liquide !

Vous pourrez ensuite verser la boisson obtenue dans une bouteille en verre et le conserver 3-4 jours au frigo !

Tarif de votre lait végétal maison : on fait des économies !

Petit calcul rapide : en magasin bio, je paie mes amandes aux alentours de 13 euros le kilo, et mes noisettes aux alentours de 16 euros le kg, ce qui nous donne un lait végétal à 1,5 euros le litre environ, bien moins cher que le lait du commerce, entre 2 et 4 euros le litre !

Astuces :

Faites torréfier vos fruits secs 20 à 30 min à 160°C avant de les faire tremper pour amplifier le gout du lait !

Gardez précieusement l’okara pour apporter du moelleux à vos cakes, gâteaux… (restez connectés, une recette arrivera bientôt). Sinon, vous pouvez la faire sécher sur une plaque (en fine épaisseur) à 100°C au four pendant 30 min à 1h (en fonction de l’eau restante, si vous avez bien pressé au préalable ou non) : vous aurez ainsi votre poudre d’amande ou de noisette !

Variantes :

Vous pouvez aussi utiliser des flocons d’avoine (lait d’avoine) ou de la coco rapée (lait de coco) : faites tremper 100g (pendant une nuit si possible) avec 1L d’eau, et mixez à pleine puissance sans égoutter au préalable. Égouttez bien ensuite et dégustez (c’est la même méthode ! 😉)

Recette : à vous les porridges et granola, accompagnés de votre lait végétal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *